• E-mail : contact@finaide-secours.com

Le manque de ressources financières est une situation qui peut arriver à tout le monde à un moment où à un autre. Dans ce cas, plusieurs sont les alternatives que l'on cherche pour se sortir de cette situation. L'une de ces alternatives consiste à effectuer la demande de subvention de diverses sortes auprès d'organismes financiers appropriés. Parmi ces types de subventions se trouve les crédits sans justificatif bancaire. Peut-on alors obtenir un crédit sans justificatif bancaire ? Si oui, comment ? Nous vous invitons donc à parcourir le présent guide pour en savoir davantage.

Crédit sans justificatif bancaire c’est possible ? On vous explique.

Un crédit sans justificatif est un type de crédit à la consommation pour lequel vous n’avez pas besoin de justifier vos dépenses. Quel que soit votre projet, vous n’avez pas à fournir un justificatif d’achat à la banque ou l’organisme de crédit qui vous l’accorde. Ainsi, vous pouvez utiliser les fonds à disposition comme vous l’entendez. Il s'agit du non renseignement du but auquel vous destinez votre crédit.

Le crédit sans justificatif s’oppose au crédit affecté. Avec un prêt affecté, les fonds qui vous sont octroyés sont réservés à un achat déterminé, à une dépense précise inscrite dans le contrat de prêt. Différents types de crédits affectés existent : crédit auto, crédit moto, ou encore crédit travaux.

Il vous est possible de faire la demande de diverses sortes de subventions. Ces subventions sont de deux sortes. Les voici détaillées :

  1. - Les crédits renouvelables : avec ce type de prêt, vous disposez d’une réserve d’argent, dans laquelle vous pouvez puiser sans justificatif, en une ou plusieurs fois. Le crédit disponible se reconstitue au fur et à mesure de vos remboursements et vous ne payez des intérêts que sur la somme d’argent utilisée. On l’appelle aussi crédit permanent ou crédit revolving.
  2. - Les prêts personnels : avec ce type de prêt, la somme du prêt est mise à votre disposition d’un coup, rapidement après la signature de l’offre.

Comment fonctionne le crédit bancaire sans justificatif ?

Différents aspects du fonctionnement du crédit bancaire peuvent être abordé ici. Cela vous permettra de mieux maîtriser les contours des prêts sans justificatif bancaire.

Une subvention mise à la disposition du demandeur

Le mode de fonctionnement du crédit sans justificatif repose sur un principe simple. Une réserve d'argent est mise à la disposition de l’emprunteur. L’établissement de prêt peut être une banque ou un organisme de crédit à la consommation. Concrètement, la réserve d’argent peut être dépensée à tout moment, en une seule ou plusieurs fois. La particularité de ce type de financement est que l'argent emprunté se renouvelle au fur et à mesure que l’emprunteur procède au remboursement du montant utilisé. Le crédit renouvelable va souvent aussi de pair avec la mise à disposition d’une carte de crédit. Avec cette dernière, vous pouvez emprunter à tout instant une somme d’argent plus ou moins importante sans besoin de fournir les justificatifs d’achat, sous réserve de ne pas dépasser le plafond d’emprunt en euros fixé par votre banque.

Avant de confirmer sa demande, il est essentiel de comparer les offres qui s'adaptent à votre profil emprunteur pour ne pas risquer de fragiliser l'équilibre de votre budget financier. En l’absence de revenus réguliers ou suffisants, les prêts de la CAF, le micro-crédit ou le prêt personnel de faible montant, sont la meilleure alternative pour conserver un juste équilibre dans votre budget financier. D’autre part, tout organisme bancaire est tenu de vérifier la solvabilité et les capacités de remboursement de ses clients.

En gros, un crédit à la consommation permet de bénéficier d’un apport financier immédiat de la part d’un établissement prêteur, à rembourser en plusieurs mensualités (au moins trois) avec intérêts. La somme prêtée peut être comprise entre 3 000 et 40 000 € par exemple. Elle peut être destinée à l’achat d’un bien mobilier, mais ne nécessite pas forcément de justificatif et peut servir à un voyage ou un renflouement de trésorerie.

Les spécificités dont il faut tenir compte

Le TAEG

Lorsqu’un emprunteur souscrit un crédit à la consommation, il s’engage via un échéancier de remboursements, à verser des mensualités qui comprennent la totalité de la somme empruntée, à laquelle s’ajoutent des intérêts. Dans l’offre de crédit, ils sont inclus dans le taux annuel effectif global (TAEG), au côté de divers frais et commissions. C’est le TAEG qui permet de comparer plusieurs crédits à la consommation, en effectuant une simulation de crédit conso.

Le remboursement

Il est possible de moduler les mensualités d’un crédit conso après la première échéance :

  1. • Soit pour accélérer le remboursement du crédit conso, et ainsi réduire la durée et donc le coût total de l’emprunt ;
  2. • Soit pour ralentir le remboursement du crédit conso et préserver son pouvoir d’achat, en étalant davantage les versements dans le temps.

A tout moment, l’emprunteur peut effectuer un remboursement anticipé de son crédit à la consommation, total ou partiel. L’établissement prêteur peut toutefois indiquer un montant minimal en deçà duquel le remboursement anticipé n’est pas accepté. La loi autorise cela pour un montant inférieur ou égal à trois mensualités.

Le report

Pour faire face à une difficulté de trésorerie passagère, l’emprunteur peut suspendre le remboursement du crédit conso ou reporter des échéances.

  1. • Le report partiel consiste à ne rembourser que les intérêts et assurances hors capital durant plusieurs mois.
  2. • Le report total implique de suspendre entièrement les mensualités.

Dans ces deux cas, le coût du crédit à la consommation augmente, dans des proportions différentes.

Souscrire à un crédit sans justificatif bancaire : bonne ou mauvaise idée ?

Comme pour chaque prêt bancaire, ou pour tout autre élément financier, des points positifs et des points négatifs sont à prendre en compte. Ces éléments doivent entrer dans la balance lors du choix de votre crédit.

Les avantages du crédit sans justificatif bancaire

Le prêt de consommation sans justificatif est une subvention connue pour sa souplesse d’utilisation. Avec l’absence de renseignement du but de votre prêt, vous pouvez utiliser l’argent du prêt pour tout type de dépense et réaliser n’importe quel type de projet, sans avoir à rendre de compte et dans le respect de votre vie privée. De plus, il y a l’absence de contraintes pour l’usage des fonds prêtés. Ici, vous avez un accès 24h/24 à l’argent du prêt. Vous êtes donc libre de l’utiliser quand bon vous semble.

Les inconvénients du crédit sans justificatif

L’inconvénient principal du prêt sans justificatif est le manque de sécurité. Une fois l’offre de crédit sans justificatif signée et le délai de rétractation de 14 jours passé, il est impossible revenir en arrière et de l’annuler. C’est l’une des différences avec le crédit affecté, qui peut être interrompu dans le cas où un problème survient avec le projet. De plus, les taux de prêt sont globalement un peu plus élevés que pour d’autres types de crédit comparé à d’autres catégories de crédit.

Le crédit en ligne sans justificatif pour une procédure dématérialisée

Vous pouvez aussi effectuer votre demande de crédit en ligne. Dans ce cas, des atouts et des difficultés peuvent également être liés à cette option.

Ce type de prêt vous fait jouir de plusieurs avantages. Il s’agit entre autres du processus qui est 100% en ligne qui évite les déplacements intempestifs dans les banques. Suite à l’émergence des TICS, les formalités sont plus simplifiées avec une démarche plus sécurisée. Le principe de réponse rapide de la part des structures bancaires est mis en avant, ajouté à un financement discret et flexible. Ce type de crédit a aussi l’avantage d’être adaptable à tous types de projets.

Cependant, par rapport à d’autres types de prêt, le crédit en ligne sans justificatif ne possède pas énormément de désavantages. Bien que ce dernier est adaptable à tous les types de projets, il ne convient pas pour un prêt immobilier. Ceci, en raison du taux qui ne s’y prête pas. Un autre désavantage de cette subvention est que parfois, certains organismes prêteurs ne permettent pas l’annulation du contrat du crédit.

Comment obtenir un prêt bancaire sans justificatif ?

Dans le but d'obtenir un prêt sans justificatif bancaire, vous devez nécessairement veiller à certaines choses. Il s'agit de fournir des pièces justificatives et de s'assurer du suivi des exigences inhérentes à ce type de prêt. Mais avant tout, nous devons préciser de ne pas vous méprendre. Parler de crédit sans justificatif ne veut pas sire que vous n’aurez pas à fournir des pièces justificatives. Comme pour tout prêt à la consommation, l’obtention de votre crédit consommation sans justificatif est conditionnée à l’accord d’une banque ou d’un organisme de crédit. Avant de vous donner leur réponse, les établissements financiers doivent étudier votre dossier pour évaluer votre solvabilité. Cela permet à ces établissements de déterminer votre cote ou historique de crédit pour savoir s’ils peuvent vous faire confiance.

Prêt bancaire sans justificatif : les documents à fournir pour l’obtenir

Pour faire votre demande de prêt sans justificatif, pensez bien à fournir à la banque ou l’établissement de crédit les éléments suivants :

  1. - Une photocopie de votre pièce d’identité recto-verso ;
  2. - Un justificatif de domicile de moins de 3 mois (facture d’eau, d’électricité, de gaz, de téléphonie…) ;
  3. - Vos 3 derniers bulletins de paie, si vous êtes salarié ;
  4. - Votre dernier avis d’imposition, si vous n’êtes pas salarié ;
  5. - Votre RIB (relevé d’identité bancaire) ;
  6. - Des justificatifs de vos crédits ou placements en cours si vous en avez.

Les précautions et exigences à observer pour obtenir un crédit sans justificatif bancaire

Un crédit sans justificatif est un engagement sur la durée. En signant votre offre de prêt, vous vous engagez envers un établissement bancaire ou un établissement de crédit. C’est donc important que vous soyez conscient des obligations qui sont les votre avant de signer. Aussi, faut-il être sûr que vos finances vous permettront de rembourser ledit crédit. Ces précautions vous conforteront ou non dans votre procédure. Outre ces conditions, vous devez respecter certaines exigences. Il s’agit entre autres d’être majeur pour être capable de solliciter et obtenir un prêt, jouir des droits de la nationalité française, avoir une source de revenu stable pouvant vous aider à rembourser ledit crédit (la solvabilité).

Nos conseils pour trouver un prêt bancaire sans justificatif pas cher

Oui. C’est bien possible de trouver un prêt bancaire sans justificatif et pas cher. Pour y parvenir, il est important de bien préparer votre demande de financement. Les quelques astuces ci-dessous vous guideront dans vos recherches. Ce sont :

Simuler votre prêt personnel

Avant de vous lancer dans votre recherche, vous devez simuler votre crédit personnel. Cela vous aide à estimer les conditions de faisabilité de votre projet comme le montant à emprunter, la durée du prêt et les mensualités à rembourser. En ayant déjà une idée précise des conditions de réalisation de votre projet, vous serez plus armé pour trouver le prêt personnel le plus adapté et le moins cher.

Surveiller les promotions

Que ce soit en agence ou en ligne, les promotions sur les taux de prêts personnels existent. Cela est surtout valable pour les emprunts de petites sommes (en dessous de 5 000 €). Les offres de crédits personnels les moins chères se trouvent donc ainsi aussi bien dans votre agence bancaire habituelle qu’auprès d’un partenaire bancaire totalement dématérialisé. Il est fréquent de voir des offres de crédits personnels avec des taux réduits, notamment si vous empruntez un petit montant. En effet, le crédit personnel non-affecté peut vous être octroyé avec une somme allant jusqu’à 75 000 €. Toutefois, les banques proposent parfois des taux très attractifs si vous vous limitez à une somme comprise par exemple entre 1 000 et 5 000 €. Surveiller les promotions vous permettra donc de solliciter ce type de crédit dans des périodes spécifiques. Il s’agit de temps précédant les grands moments de consommation comme les soldes, la rentrée scolaire ou même les grandes vacances.

Préférer le prêt affecté

Miser sur un crédit affecté vous permettra de financer un bien ou un service précis. Ainsi, vous jouirez d’une subvention à un taux largement réduit que vous pourrez aisément rembourser.

Utiliser les prêts bonifiés

Si les dépenses que vous envisagez de réaliser concernent un bien ou un service précis, vérifiez que vous ne pouvez pas profiter d’un prêt bonifié. Les prêts bonifiés sont des prêts complémentaires aux solutions de financement classiques, mais avec des conditions bien plus intéressantes.

Pourquoi devez-vous comparer les offres avant de vous lancer ?

Effectuer une comparaison des propositions de crédit faites sur le marché via des comparateurs vous permettra d’optimiser votre choix. En effet, en le faisant, vous pourrez mieux vous situer et choisir l’organisme qu’il vous faut. Vous pouvez recourir à des courtiers en finances ou à des comparateurs en ligne pour y parvenir. Plusieurs points doivent donc attirer votre attention lors de vos comparaisons. Rappelons que ces comparaisons doivent être précises pour votre intérêt. Il s’agit donc du :

  1. - Taux annuel effectif global (TAEG) : ce taux regroupe non seulement les intérêts que la banque va accumuler, mais aussi les différents frais annexes. Le rapprochement de ce taux entre différentes offres vous aidera à avoir une vraie vision d’ensemble.
  2. - Coût des frais de dossiers : toutes les banques ne proposent pas forcément des frais de dossier. Toutefois, si les frais s’appliquent, vous devez les intégrer au coût total de l’opération, car vous devrez les régler. Il vous faut alors faire attention à ces tarifs avant de faire votre demande de prêt.
  3. - Montant des mensualités : il vous faut trouver un montant qui ne constitue pas un poids trop élevé par rapport à l’argent dont vous disposez. Ceci, pour ne pas faire vaciller votre budget. Viser une offre un peu moins attractive avec une mensualité qui coïncide avec votre capacité d’endettement est conseillé.
  4. - Coût total du crédit : vérifier le coût total du crédit entre différentes propositions est primordial. Cela vous permettra de vous fixer sur votre capacité à respecter vos engagements financiers à l’endroit d’un organisme bancaire donné.
  5. - Coût de l’assurance facultative : n’oubliez pas l’assurance. Bien que souvent facultative dans le cadre d’un crédit personnel, l’assurance peut vous aider à vous protéger vous et vos proches en cas de problème (incapacité de travail, invalidité, décès).

FINAIDE SECOURS

Votre partenaire financier à votre écoute pour toutes sortes de prêt urgent


Rédiger ma demande de prêt